UHY Global: Les entreprises affirment qu’elles peuvent ignorer le coût du taux d’imposition américain

19 décembre, 2019   -   By Luisa Almazan

This post is also available in: English (Anglais)

Un certain nombre de grandes entreprises américaines soutiennent que certains éléments de la Tax Cuts and Jobs Act ne sont pas « valables », ce qui les met sur la voie affrontements judiciaires avec le Départements du Trésor et l’IRS. Une de ces entreprises, Newell Brands, a choisi de ne pas reconnaître 180 à 220 millions de dollars en impôt– un coût qui l’aurait fait passer d’un bénéfice à une perte au deuxième trimestre. Maxim Integrated Products a fait une déclaration similaire, selon le Wall Street Journal. Les plaintes de sociétés sont à l’avant-garde d’une contestation judiciaires des règlements temporaires en rétroactif que le trésor a publiés en juin pour arrêter et renverser ce qu’il considère comme des transactions abusives faites pendant les trous créés par la loi fiscale de 2017. La loi de 2017 a créé un système fiscal territorial pour que les sociétés américaines puissent envoyer des bénéfices étrangers à leurs parents nationaux sans payer d’impôts sur les sociétés aux États-Unis- mais elle a également créé un impôt sur les sociétés d’éviter les impôts américain sur les bénéfices. Le système territorial a commencé le 1er janvier 2018, tandis que l’impôt minimum est entré en vigueur sur la base de lannée fiscale des filiales étrangères des sociétés, à partir de la première année fiscale commençant après le 31 décembre 2017- donnant aux entreprises près d’un an pour rapatrier leur bénéfices sans payer d’impôts américains. « Une fois que vous avez vu ce décalage, c’était le principal ingrédient et l’environnement dont vous avez besoin pour la planification, » a déclaré David Sites, associé en fiscalité international chez Grant Thornton. 

 

Pour plus de renseignements, visitez: Wall Street Journal 

UHY Victor Response to the Spread of COVID-19

UHY Victor is taking action to maintain the health and welfare of our team, our clients and support communal efforts to respond to the coronavirus pandemic.

UHY Victor will remain open during this difficult period and client services will continue. We have implemented contingency plans which allow us to continue to operate as we all deal with the spreading pandemic.

In light of the present situation we have introduced the following measures:

  • Our staff and procedures have been structured so that our team can work remotely.
  • Our IT infrastructure and data are protected by cutting edge security systems.
  • To the extent possible, client meetings will be held through web meetings and other remote solutions.
  • Employees who experience the primary symptoms such as fever, cough and respiratory difficulties will work remotely until cleared.
  • Internally, we emphasize the importance of “social distancing”, and have enhanced our internal cleaning and disinfecting protocols.

UHY Victor will continue to monitor the changing situation and, will respond proactively as this major health challenge evolves.

We encourage all to stay informed and to visit the Public Health Agency of Canada COVID-19 site, and follow the guidelines set out by the government of Canada:

  • Now and always during cold and flu season, stay home if you are sick. Encourage those you know are sick to stay home until they no longer have symptoms.
  • Since respiratory viruses, such as the one that causes COVID-19, are spread through contact, change how you greet one another. Instead of a handshake, a kiss or a hug, a friendly wave or elbow bump is less likely to expose you to respiratory viruses.
  • Practice frequent hand hygiene and coughing and sneezing etiquette. Clean and disinfect frequently touched objects and surfaces, such as toys and door handles.

For more information on the guidelines of the Government of Canada on how to be prepared for COVID-19: Click here.

 
 
Share via
Copy link
Powered by Social Snap